Ligne décorative haut page dégradée vert bleu

Granulés de bois : reconnaître à coup sûr un pellet de qualité

Sommaire

Granulés de bois clair en gros plan

Félicitations ! Vous avez fait le choix d’un système de chauffage vert et économique. Mais savez-vous choisir le bon combustible cylindrique afin d’utiliser votre poêle à granulés ou votre chaudière à granulés de manière optimale ? Conscient de l’importance de la préservation de l’environnement, de la nécessité de performance de chauffe ; découvrons ensemble comment choisir le pellet le plus performant et le plus économique. Rassurez-vous, pas besoin de sortir votre mallette de chimiste, de nombreux critères ont l’obligation d’apparaître sur directement sur l’emballage des sacs de granulés. Comment tous les déchiffrer et  jauger de l’importance de chacun dans la qualité du pellet ? On vous explique tout pour vous assurer un prochain achat de granulés de bois éclairé.

La teneur en humidité et la combustion du granulé de bois

Pourquoi vérifier la teneur en humidité des pellets ?

Granulés de bois résineux

Commençons notre quête de la qualité avec la notion de teneur en humidité et son influence  sur l’efficacité de combustion. Vous l’avez deviné l’humidité contenue dans un petit granulé de bois va déterminer sa performance énergétique. Lorsque le pellet contient trop d’humidité, une partie de l’énergie est gaspillée pour évaporer cette eau pendant la combustion, réduisant ainsi le pouvoir calorifique effectif. De ce fait, vous obtenez moins de chaleur pour chaque pellet brûlé et cela vous obligera à augmenter votre consommation de granulés pour obtenir le confort attendu. À l’inverse, un granulé de bois ayant une faible teneur d’humidité sera efficace durant toute sa combustion et vous permettra de faire des économies de quantité. En plus, sachez qu’avec une combustion complète vous réduirez les émissions de particules fines et polluants dans l’atmosphère, mais également dans vos intérieurs.

Il faut souligner que la teneur en humidité des granulés de bois influe sur le taux de cendre. Un pellet de qualité offre un faible résidu de cendre, soit inférieur à 0.5% pour la certification DinPlus.

Comment faire pour trouver les pellets les plus secs ?

Il faudra tout d’abord chercher si les pellets (granulés de biomasse) ont obtenu une certification indiquée par des logos sur le sachet ou la fiche signalétique du produit pour les pellets livrés en vrac. Un pellet certifié est généralement une marque de qualité.

Les pellets Din plus (certification allemande), NF biocombustibles haute qualité (certification AFNOR France), ENplus 14961-2 (certification européenne) , classe de qualité A1  imposent une teneur en humidité de ses pellets certifiés à moins de 10%. Probablement les meilleures certifications pellets à notre avis.

Vos pellets ont pris l’eau ? Ont-ils mal été stockés ? Comment savoir si le granulé s’est gorgé d’humidité après sa fabrication ?

Observez la couleur du pellet,  est-elle de couleur beaucoup plus claire ?

Ont-ils l’air gonflés ou éclatés ? Voyez-vous de la sciure au bout de certains granulés en train de s’ouvrir ?

Très sensible à l’humidité environnante, le granulé a besoin d’un environnement sec. Malheureusement si vous constatez toutes ces modifications, cela confirme que vos granulés sont humides. Ils sont irrécupérables, car le séchage du bois compressé nécessite des moyens industriels très complexes pour y parvenir.

Abstenez-vous de l’achat ou améliorez vos conditions de stockage urgemment  si les modifications sont intervenues chez vous. Stockés vos palettes de pellets ou vos pellets en vrac dans un local à l’abri de l’humidité pour vous garantir la performance énergétique promise.

Granulé de bois de qualité égale densité !

Le test le plus connu pour vérifier la densité ou densité réelle, notée sur votre emballage de granulés de bois, est le test du verre rempli d’eau. En principe, on considère un granulé de bois de bonne densité si celui-ci coule de manière lente vers le fond du verre. Par contre, si celui-ci se met à flotter, c’est que le granulé est constitué d’air. Pour garantir un haut rendement calorifique lors de la combustion des pellets, la norme DinPlus impose une densité supérieure à 1.12.

Pellet : choisir la bonne matière première

Les pellets résineux :

Les pellets résineux (pin, pin sylvestre, épicéa, mélèze, sapin, cèdre) vous offriront un équilibre dans sa praticité et dans son rendu de chaleur finale. Plus précisément, sa combustion facile permet une excellente rentabilité en pouvoir calorifique, avec très peu de cendre finale ce qui facilitera l’entretien quotidien du poêle. La couleur des pellets est un bon indicateur de sa composition.

La couleur marron clair ou quasi blanche indique un pellet constitué d’un cœur de bois résineux.

Par contre, la couleur brune sombre indique de l’écorce du bois ou qu’il contient de déchets végétaux. Attention toutefois, le mélèze est une essence de résineux plus foncée, mais sa couleur n’altère en rien sa qualité.

Les pellets de feuillus :

Les pellets de feuillus (chêne, hêtre, bouleau, frêne, châtaigner, acacia, eucalyptus, érable, tek)  en comparaison ont un rendement plus faible, nécessitant plus d’énergie pour la combustion même du granulé. D’autre part, leurs compositions chimiques produiront plus de cendre et de suie sur la vitre. Pour des questions environnementales, portez attention aux liants synthétiques. Comment les reconnaître ? Par leur aspect brillant. C’est pourquoi bien souvent ils sont vendus en mélange (80% de feuillus avec 20% de résineux)  et non 100% granulés de feuillus.

photo de deux types de qualité de granulés de bois résineux clair ou feuillus foncés

Que veulent dire les autres indications de l’emballage des pellets ?

Le taux fine

Il s’agit du taux de poussière admis dans le sachet de pellets. Pour les meilleurs, il est inférieur à 1. Il indique que le processus de filtrage a été effectué de manière méticuleuse. Plus le taux est proche de 0 meilleur sera votre rendu chaleur.

Le pouvoir calorifique (PCI)

Il s’agit de la quantité de chaleur dégagée lors de la combustion. Au-delà de 5.6KW ont le considère de qualité.

L’ajout d’additifs

À vrai dire avec 100% de bois (sans colle pour effectuer le compactage), à poids égal, le granulé sans additif vous apporte plus de chaleur.

La durabilité ou la dureté mécanique

La durabilité ou la dureté mécanique doit être proche de 97% pour que les pellets ne produisent pas de poussière lors des manipulations ou du stockage. De sorte à être inécrasable.

Pellets en vrac ou en sacs ?

En ce qui concerne des questions d’économies financières à l’achat et d’écologie, le pellet de bois en vrac est le grand vainqueur. Par contre, ce type de conditionnement impliquera une plus grande production de poussière et de ce fait une moins bonne rentabilité de chauffe.

De même, les granulés en bois en vrac imposent un espace de stockage conséquent alors que les pellets de bois ensachés permettent jusqu’à l’absence de stockage en se fournissant jusqu’à chaque jour .

Du côté des manipulations futures entre le stockage et votre poêle, l’acquisition d’un matériel spécifique vous facilite la tâche. L’ensaché reste facilement manipulable jusqu’au poêle. Par contre, concernant le remplissage du réservoir du poêle se situant sur le dessus de l’appareil de chauffage peut demander l’aide d’une pelle à granulés de bois pour éviter le port de la charge complète du sac.

Au niveau du transport et de sa livraison,  votre fournisseur de pellets de bois doit être équipé d’un camion spécifique pour pouvoir vous livrer des granulés de bois en vrac.

Les granulés de bois restent malgré tout une option satisfaisante et pratique pour alimenter une chaudière à granulés de bois équipée d’un chargeur automatisant le chargement.  Vous épargnant ainsi cette contrainte régulière.

Poêle à granulés de bois et sa réserve ouverte pour le chargement de pellets

Attention à la contrefaçon des logos de certification

Comment se protéger des contrefaçons dans les granulés de bois ? À vrai dire, votre meilleur ami pour vous en prémunir reste les inscrits sur l’emballage. Il est par contre plus difficile de se protéger des contrefaçons lors des livraisons de pellets en vrac. Voici les indications imprimées à rechercher sur des pellets certifiés :

  1. Vérifiez la présence du logo officiel qui est obligatoirement  accompagné d’un code comportant un numéro d’identification (code du pays en lettrage suivi de 3 chiffres) ainsi que la classe de qualité A1 ou A2. Les copies sont mal imprimées ou légèrement différentes.
  2. Le sigle du pays producteur ou distributeur :
  • IT = Italie
  • HR = Croatie
  • AT = Autriche
  • SL= Slovénie
  • CH = Suisse
  • USA = États-Unis
  • CAN = Canada     
  1. Le poids du sachet
  2. Le diamètre du granulé de bois
  3. La remarque concernant les conditions de stockage par exemple « conserver dans un endroit sec ».
  4. Le nom du responsable de la mise sur le marché ou du producteur
  5. L’inscription du contenu du sac « pellet de bois » avec la classe de qualité obtenue par exemple : ENplus, DinPlus , A1 ou A2.
  6. Le code de l’entreprise certifiée, soit un chiffre compris entre 001 et 299 pour les producteurs et pour le distributeur de pellets, cette valeur est comprise entre 301 et 999. Pour les pellets certifiés ENplus une liste est disponible en suivant ce lien

 http://www.enplus-pellets.eu/production/certified-producers/

  1. La notification de sécurité suivante : « utiliser dans des installations de combustion appropriées et approuvées conformément aux indications du fabricant ».

Des granulés avec un bois à faible impact environnemental

L’obtention de certifications environnementales dépendra de la zone de production des granulés biomasse. Si l’on songe à minimiser l’impact environnemental lors de son achat de granulés de bois, il est recommandé de rechercher certaines certifications mentionnées sur les emballages.

PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification) : les granulés de bois ayant obtenu cette certification internationale ont une matière première provenant de forêts sensibles à des pratiques de gestion forestière durable exigeante.

FSC (Forest Stewardship Council) : internationale, cette certification est similaire à la précédente et atteste de la gestion durable forestière de la matière première des pellets de bois.

Biomass Suppliers List 5 (BSL) : c’est-à-dire qu’il s’agit d’un pellet en provenance du Royaume-Uni bénéficiant d’une bonne gestion des ressources.

Certification biologique : les pellets de bois sont élaborés à partir de bois n’ayant bénéficié d’aucun traitement de pesticides ou d’engrais synthétiques durant leurs croissances.

Iso 14001 : cette certification dans les granulés biomasses garantit que l’entreprise produit ses pellets en respectant des normes environnementales strictes.

Un pellet de bois de qualité pour économiser vos appareils de chauffage

Maximisez vos économies et préservez votre budget en prenant soin de votre poêle à granulés. Bien souvent l’oublié des heureux propriétaires qui souhaitent faire des économies.

Homme nettoyant au pinceau bruleur

Poêle à granulés de bois : avez-vous pensé aux réglages ?

Avant d’effectuer toute intervention sur votre poêle par vous-même, consultez toujours le manuel d’utilisation ou faites appel à un professionnel.

Pourquoi ma vitre de poêle à pellet s’encrasse-t-elle ?

Premièrement, avez-vous bien réglé la ventilation de votre poêle ? Autrement dit, avez-vous une flamme de couleur jaune clair ? Si oui, le problème vient d’ailleurs.  Le manque d’arrivée d’air encrasse l’appareil de chauffe autant qu’un pellet de mauvaise qualité ou humide. Pour y remédier, il suffit d’ajuster le tirage de l’air.  La vitre se colore alors d’une teinte marron clair (peu problématique) à noir (dysfonctionnement sérieux du poêle) de manière plus ou moins rapide.

Mon granulé de bois tombe trop vite ?

Sous réserve d’un pellet de qualité, on conseille un débit de pellet (réglage de la visse sans fin) inférieur ou égal à la ventilation. Avez-vous pris en compte la densité des pellets ainsi que leurs longueurs en plus du taux de particules fines dans le réglage de votre vis sans fin. Pour éviter ces tracas, privilégiez des pellets de qualité, car contrairement aux pellets faiblement qualitatifs, des longueurs équivalentes vous seront garanties. À noter que la taille idéale se situe entre 6 et 8mm de diamètre et une longueur proche de 36 mm et au maximum 40mm.

Une formation de mâchefer (cendre noire compacte) , pourquoi?

 En tout premier lieu, privilégier un taux de cendre faible soit inférieur à 0.5 % en choisissant un pellet qualité plus. Puis vérifiez la température de chauffe de votre poêle. La flamme doit être assez puissante pour effectuer une combustion efficace.

Comment réduire de 7 % ma consommation de pellet ?

Bon à savoir, chauffer au-delà des 20° recommandé par l’Ademe entraîne une surconsommation d’environ 7 % en pellets de bois. D’une façon générale, la consommation d’un poêle à granulés se situe à deux sacs/jour soit environ 1.5 tonnes de pellets à l’année. Bien évidemment sous réserve d’une bonne isolation de l’habitat.

De la même façon pour économiser des pellets de bois (jusqu’à 10 %) un bon réglage de la vitesse d’entrée de l’air comburant vous permettra d’abaisser la vitesse de combustion. Certes la flamme sera moins vive, mais cela vous offre jusqu’à 10 % d’économie de consommation.

Granulés de bois clair en gros plan

Besoin de plus de conseils ?

 N’hésitez pas à prendre contact avec Le Paysagiste, votre expert en granulés de bois.

 En plus de bénéficier de conseils avisés, vous y trouverez des pellets de qualité qui préserverons non seulement votre poêle à granulés de bois  mais aussi votre budget.

Facebook
Twitter
LinkedIn